La journée la plus longue

Connaissez-vous un parent qui aime les jours de changement d’heure? Peu importe qu’on ajoute ou qu’on retranche, on en a pour des jours, voire des semaines à s’en remettre!

J’ai eu une pensée, ce matin, pour ma copine Martine. Déjà qu’elle et sa choupinette sont plutôt matinales…

Ici, ma merveilleuse merveille s’est réveillée à 7h00 6h00. Quant à moi, mon cadran intérieur a sonné, comme à son habitude, à 6h00 5h00. Là, il est 9h03 8h03, et je n’ai qu’une hâte, qu’il soit 10h00 9h00 et que les magasins ouvrent. Tant qu’à passer la journée à l’intérieur, aussi bien faire de l’exercice, non?

Le changement d’heure, c’est aussi le début de novembre. Je déteste novembre. Les décos d’Halloween en spécial (petit truc, achetez dès mercredi le costume de l’an prochain!) côtoient les décos nouvelle tendance de Nowel (chéri, les p’tites lumières bleues dont tout le monde parlait, l’an passé, c’est out! On jette tout à la poubelle et on attend de voir ce que la voisine installe. Après tout, on ne veut pas dépareiller le quartier, hein!)

J’hais novembre. Il fait sombre. Il fait moche. Il fait un temps de rien. Les gens sont d’humeur massacrante. D’ici quelques jours, vous verrez, on ne pourra plus se promener ou prendre un ascenseur sans entendre Celine (sans accent) ou Ginette nous chanter Nowel. Et cette année, j’aurai une petite pointe de nostalgie en entendant Fernand chanter Bonhomme hiver.

Heureusement, la résistance s’organise. En fait, la résistance sous forme de 450YMXbanlieu blog. Alors, on se décide pour une date?

Ce contenu a été publié dans tranches de vie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à La journée la plus longue

  1. Tu m’enlèves les mots du clavier, et les chiffres du cadran…

  2. Mireille dit :

    À 5h50, mon fiston chantait dans mon lit… Je l’ai retourné dans le sien pour essayer de dormir encore un peu.

    Depuis qu’on est debout qu’il pleure pour un rien… La journée risque d’être longue :(

  3. Isabelle dit :

    Nous avons été épargnés cette année, le réveil a été à 6h10.

    Ah oui, vivement la fin du mois de novembre !

  4. Augüste dit :

    Novembre déjà…

    Novembre avec sa couverture sombre nous bordera encore trop tôt et ne cèdera pas encore cette année à nous laisser une petite veilleuse en guise de promesse du retour du printemps… Non ! Novembre ferme complètement la lumière ! Bon dodo mon ami…

    Vous avez raison, on dirait que depuis cette nuit je cours devant la trotteuse de ma montre, moi qui pourtant se sentais bousculée par celle-ci jadis…

    – * t’as quel heure mon amour ? *

    – * 16h15 *

    Seize heure quinze et je m’asseoirais déjà pour souper. On parle depuis une semaine de cadran biologique, du corps qui reprendra sa place dans le temps… J’ai dû le perdre avec l’eau du bain mon cadran… Je suis comme une bulle d’huile en suspension dans une bouteille d’eau. Vous savez, comme quand on cède à une petite sieste dans l’après-midi et que l’on se relève mêlée, couetée, et que l’on prendrais plutôt un café-croissant que le fabuleux pâté chinois de l’être aimé…

    Et à l’instant je regarde l’heure et si j’avais 4 bras j’en laisserais tomber 2 !

    Mais même si je me gaverais de biscuits pour aller dormir sous des bouts de laine jusqu’en avril, j’aime trop le vent de novembre qui fouet mes joues et qui tourbillonne mes couettes rousses…

    Ça remet les idées en place et ça donne du teint !

    * Dédé des Colocs nous dirait sûrement encore : Dehors novembre ! * :-)

  5. Isabelle dit :

    Un peu de nerfs, que diable! Moi je prends cela comme un décalage horaire et je décide en me levant que l’heure c’est l’heure! Je ne me laisse pas faire par le temps et mets mon horloge biologique en harmonie avec le réveil. Essayez, vous verrez que cela marche et pour toute la famille encore!

  6. Marie-José dit :

    @ Martine: ensemble, nous vaincrons! Ou nous dormirons, c’est selon…
    @ Mireille: et malgré tout, la journée a fini… la mouman sur les genoux, mais on a enfin vu le moment du dodo…:-)
    @ Isabelle: dites-moi, pour vous, décembre c’est plus réjouissant? La cohue des magasins? Les partys de Nowel interminables avec le collègue sâoul qui vous raconte que sa femme ne le comprend pas? Ouais, vivement décembre! Je blague, là…
    @Auguste: quel beau texte! Et revenez nous voir! On arrête sans invitation sur le patio, vous savez :-)
    @ Isabelle: du nerf, que diable! Z’en avez, des façons de compatir, vous! Une chance que je vous aime!

  7. Dre Papillon dit :

    En attendant, on a droit à plusieurs jours de soleil d’affilés, ce qu’on n’avait pas eu en octobre… 😉 En plus les feuilles sont loin d’être toutes finies de tomber…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>