Fait longtemps, non?

Que c’était le temps des fêtes? Qu’on avait quelques jours pour souffler, pour se retrouver en famille, entre amis? Me semble que depuis le retour, je cours après ma queue. Enfin, façon de parler…

Alors petit texte décousu. Comme ma tête ces jours-ci.

Si jamais Mammouth se décidait à me lapider, pas de problème, je me réfugie à Hérouxville! Non, je ne me farcirai pas une étude socio-politico-politicocorecto! Ma seule réflexion, c’est que si Hérouxville a passé à l’action, je soupçonne que plusieurs municipalités, et pas nécessairement uniquement les petites, y ont sérieusement songé. Sortie de la « grande ville », la tolérance s’exprime autrement et l’accommodement devient moins raisonné, faut croire. Tiens, ça me fait penser qu’aux prochaines élections provinciales – je désespère d’en avoir au fédéral avant l’an prochain, faudra me faire à l’idée *soupir* – on pourra mesurer la tolérance de nos concitoyens sur le passé de Boisclair ou l’intransigeance de Dumont. De bien beaux débats en perspective…

Autre petit commentaire: je sais pas pour vous, mais je balance encore entre le rire et les larmes sur la p’tite recrue vedette du Lac, le doc Bolduc. Naïveté? Fraîcheur? Innocence? Misère, encore un qu’on sacrifiera sur l’autel du sauveur. Et en faisant le saut en politique, c’est l’hôpital d’Alma qui risque de souffrir du départ de celui qui l’a remis sur ses tracks.

Bon, on prend un autre appel. Docteur, c’est grave? Diabète, vous dites? Je sais… j’en ai fait enceinte. Votre confrère m’avait pourtant averti, au test de contrôle post-allaitement, que cette petite intolérance au glucose pouvait se transformer en méchant diabète si je ne faisait pas attention à mon alimentation. Je sais. Mauvaise fille. Mais comment résister au chant de la crème glacée chocolat et cerises? Et puis, Mammouth fait le meilleur carbonara au monde! Ah! on est pas encore sûr? Vous voulez me revoir? Hum… Dans la vraie vie, c’est un appel de la secrétaire m’indiquant qu’une légère irrégularité au niveau de mes glycémies me valait un rendez-vous spécial avec mon doc préféré. Auparavant, je m’étais tapée la réceptionniste qui, à mon cri de désespoir de devoir attendre jusqu’au lundi suivant pour parler à la secrétaire, m’a répondu d’un encourageant « Ben oui, c’est platte, hein! Bon weekend »... Encore une chance que je ne suis pas violente… Entretemps, j’essaies de garder en laisse le petit hamster dans mon cerveau, sinon d’ici le rendez-vous, je me serai auto-diagnostiqué 3 cancers, 2 maladies dégénératives et probablement un problème de santé mentale.

Et puis non, j’ai pas trippé sur Pat Lagacé hier. Ni sur le psy Corneau. Entre les deux, j’en ai dormi un bout, et j’ai fait mon vidéo d’exercices. Fesses d’enfer, here I come!

Sur ce, c’est pas que je vous aime pas, mais être au bureau à 19h30, alors que Mammouth et ma merveilleuse merveille sont bien au chaud à la maison, ça me fait suer un brin. Alors tourlou!

Ce contenu a été publié dans tranches de vie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Fait longtemps, non?

  1. Stéphane Z. dit :

    Personnellement je lui ai proposé de te battre une partie de la soirée suite à ce midi mais visiblement il n’était pas très chaud. Mais ce n’est que partie remise (pour le midi bien entendu !)

  2. Marie-José dit :

    Stephane, après avoir vu ton allure de « cycliste en burqua », ton commentaire ne m’étonne pas! :-) Ceci étant dit, ce n’est que partie remise pour le lunch, promis!

  3. Stéphane Z. dit :

    Haha, cycliste en burqua !! Elle est bonne celle-ci, je la note :)

    Il y a aussi le cyclisque-plongeur : http://padawan.info/fr/personnel/pedale_douce_pedale_dure.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>