Je ne serai pas une maman cool…

Comme je suis encore en congé, j’en ai profité pour donner quelques heures de bénévolat à l’école que fréquente ma merveilleuse Merveille. Mardi dernier, jour de la photo « officielle », je me suis donc pointée, en compagnie d’autres mamans bénévoles, pour assurer le bon déroulement de la journée. Photographier 200 quelques enfants, le personnel enseignant, le personnel de soutien et le personnel du service de garde, c’est du sport, laissez-moi vous le dire. Tout ça en moins de 5 heures, faut le faire!

J’ai pu constater de visu ce que je constatais à travers ma fille: cette petite école de quartier est vraiment extraordinaire. De la directrice au prof d’éduc *il est beau, hein maman?*, en passant par les dames responsables de la cafétéria, tous ont la même préoccupation pour le bien-être des enfants et l’amour qu’ils leur portent se sent et se voit. C’est très rassurant pour une mère, ça.

Et puis, les enfants sont tellement beaux. Remuants – on voit tout de suite la différence entre les gars et les filles! mais mignons comme tout. Sauf qu’il va falloir qu’on m’explique une chose ou deux…

Évidemment, le jour de la photo, toutes les mamans doivent se préoccuper de quoi aura l’air junior(e). On sort donc le petit kit propre, on fait un effort pour peigner la tignasse rebelle, on s’assure que les dernières traces de pâte à dents soient disparues du coin de la lèvre. Le minimum quoi.

Or, j’ai vu des choses que je ne soupçonnais même pas. Je ne fais pas référence aux petits gars cravatés, c’est probablement chiant à porter, mais c’est ok. Je ne fais pas non plus référence aux jupettes presque trop courtes, personne ne pouvant deviner que la pose choisie exigeait de lever une jambe à un angle de 90 degrés. Je comprends que passé un certain âge (2 ans?), les goûts vestimentaux de notre progéniture s’affirment et qu’il est parfois difficile de les faire changer d’idée *Merveille, je regrette, mais un gilet mauve à fleurs avec un pantalon vert rayé, c’est très laid! Je sais, papa n’a rien dit, mais papa est daltonien! Et encore, papa t’as dit que le rayé et le fleuri, c’est peut-être tendance, mais pas ici!*

Non, ce qui m’a profondément troublée, ce sont les petites filles de 5e année, les mèches blondes fraîchement faites, les yeux charbonneux, les vêtements ajustés. Elles ont quoi, en 5e année? 10 ans? 11 ans? Et elles s’habillent comme des filles de 20 ans? Et les parents permettent ça? Parce que on s’entend, comme dit l’expression consacrée, que les mèches, faut que quelqu’un paye pour, hein? C’est pas 3 petites filles munies d’un kit acheté en pharmacie qui se font ça au sous-sol, non?

Je me souviens que peu après la naissance de Merveille, j’étais tombée sur un reportage d’Enjeux sur l’hypersexualisation des petites filles. J’avais fortement réagi à un segment ou on voyait une adolescente de 14 ans, habillée plus que légèrement, qui s’apprêtait à partir à une soirée organisée par l’école, et dont le père commentait en disant: « je sais, mais que voulez-vous qu’on fasse? Elle aime ça s’habiller comme ça ». Je m’étais mise à hurler en direction de la télé: « tu lui interdis de sortir comme ça! Et tu n’achètes pas de vêtements comme ça! C’est toi le père, simonac! ». Et du même souffle, j’avais averti Merveille, alors âgée de 4 mois, que chez-nous, le cache-couche bédaine était interdit!!!

Bref, je sens que je ne serai pas une mère cool… Y’a beaucoup de choses sur lesquelles je suis prête à négocier, mais pas là-dessus. Mais peut-être que je m’illusionne…

10 réflexions au sujet de « Je ne serai pas une maman cool… »

  1. Alors nous serons DEUX! Je me suis toujours insurgée contre cette mode de petites filles même pas prépubaires qui s’habillent comme des petites Britney!

    Ma fille aura l’air de n’importe quoi (bon, ok pas de chandail mauve à fleurs avec un pantalon rayé), mais pas sexy et surtout pas à cet âge là!

  2. Nous serons trois. J’ai vu aussi le reportage à enjeux il y a plusieurs années, et je me rappelles bien de la réplique du bonhommme… Moi aussi je pense que nous devons décider d’interdir ce genre d’accoutrement… Personnellement, je trouve ça vulgaire et souvent c’est les mères qui trouvent ça tellement cute et joli sur leurs filles… Ma fille est bien avertie(la plus vieille, car les deux bébés ont pas encore le droit de rechignée sur leur linge) que le linge doit être approuvée par moi et papa, pis que même le plus magistral des « bacons »(crise) ne me fera accepter quelque chose qui ne passe pas… Son nombril, il y a personne qui veut le voir et surtout pas nous…

    C’est comme les parents qui achète des string à leur fille pré-pubert… Même en début d’adolescence, me semble que c’est anormal de porter ce genre de culottes à cet âge, mais c’est un autre débat!

  3. Où paye-t-on sa cotiastion pour les club…de fait, fille aînée trouve que je suis Cool comparée aux autres mères mais c’est beaucoup plus a cause de toutes les discussion à coeur ouvert et sans jugement que parce-que je permet tout. J’ai toujours dit « Je suis ta mère, pas ta chum de fille ».

  4. ah bien nous serons plusieurs à ce que je vois…
    Quoi qu’il ne faut jamais dire jamais tant qu’on est pas rendu.
    Dans ma tête je n’accepterais jamais que ma fille de 10 ou 11 ans s’habille come certaines que je vois amsi ça reste à voir en temps et lieu….

  5. Je vais dire une évidence ben plate MJ, les mamans de ces petites filles sont généralement les mêmes pitounes de 40 ans qui essaient d’en avoir l’air de 20. C’est la logique: le but à atteindre c’est la vingtaine…que tu en aies 40 ou 11. C’est moche de même….

  6. Oh oui! Allez, démarrons un mouvement de rébellion. Si les Fathers4Justice ont le droit d’exister, les Mothers4fullclothing ont un sens elles aussi. Mon utérus est peut-être encore neuf, mais je partage vos opinions mesdames. Quand j’ai vu des G-strings dans les magasins pour enfants de 0 à 5 ans (oui oui, croyez-moi), j’y magasinais un cadeau et j’en suis ressortie avec une migraine. Chose absolument cocasse, hier soir, l’épisode de South Park était particulièrement pertinent à ce sujet. (Parenthèse: peut-être n’avez-vous jamais vu d’épisode de South Park. Sachez que la satire est leur apanage et la critique sociale est toujours le centre des thèmes.) Bref, Paris Hilton ouvrait une boutique pour, hum hum.., salopes à South Park. Et toutes les petites filles voulaient devenir des hypersalopes, ce que les parents laissaient passer. Poussé à l’extrême dans l’émission (ça reste du divertissement) le fondement reste le même : les enfants sont en recherche d’identité et vont s’identifier aux modèles qui leur est présenté. Ouvrez une revue, ça va vous sauter dans la face…

  7. J’ai cru moi aussi que j’aurais à batailler pour les tenues vestimentaites… mais non, ça c’est fait tout seul… pour la première du moins!!!!
    Mon aînée (13 ans) ne veut pas trop montrer sa naissante féminité et a une panoplie « passe-partout » jean-Tshirt-asics… des clônes peuplent sa bande de copines… aucun maquillage, les cheveux mi-longs… et ça me va… je n’aurais pas aimé qu’elle soit dans la « bande » style Britney et Paris Hilton (je les plains plus que je ne les déteste ces deux-là!) et de toute façon, elle a desormais ses goûts et sa personnalité… bien loin de tout ça!
    En même temps, je ne blâme pas trop ces jeunes ados, car j’ai trop vu durant les années primaires de mes filles des mamans jouer à la « poupée » et surcharger leurs armoires de fringues… c’est un peu le revers de la médaille… c’est facile de « se faire plaisir » quand elles sont petites et de dire stop du jour au lendemain… c’est une question de bon sang…
    Le collège de notre ville interdit le port de petits hauts qui dévoilent le nombril, de strings sous jean taille basse, de tongs, de décolletés, et je trouve cela très bien… cela responsabilise un peu les parents… et les oblige à regarder dans quelle tenue partent leurs enfants…
    je rejoins tout à fait le point de vue de Marsouine -dommage , nous ne voyons plus south park ici!- nos jeunes sont en quête d’identité… et faut voir ce que les clips nous montrent!!! des filles dénudées dans les vidéos de rap, des filles bronzées et filiformes comme les Pussycatdolls… bref la perfection… ouf, mon aînée connait photoshop!!! ça lui permet de prendre beaucoup de recul…

  8. Tu parles des filles de 5e année… mon canard joli veut se faire faire des mèches comme son amie depuis la première année (et elles sont rouges les mèches!). Après l’explication d’usage sur l’effet des colorants sur les cheveux, j’ai fini par lui dire que le soleil lui décolorait les cheveux naturellement l’été et que cela lui allait très bien comme cela sans lui abîmer le tif. Je n’ai pas eu besoin d’aborder l’aspect pitoune mais ce n’est que partie remise…

    Attends qu’elle te demande comme la mienne en 2e année si tu trouves pas qu’elle a de grosses cuisses!

    Heureusement qu’à l’école, il est interdit de porter des gilets bedaine, des robes à fines bretelles et autres camisoles ou jupes courtes. Au moins ses jolies cuisses restent cachées!

  9. Je me joins au groupe! Ça me désole de constater à quel point plusieurs parents d’aujourd’hui n’ont pas de colonnes, pas de jugements.
    Faut pas généraliser, bien sûr… mais il y a des jeunes qui montrent tellement de peau qu’on voit juste elles. Ça aide à la généralisation mettons!
    J’aurais crié au monsieur de la télé les mêmes choses que toi.
    J’aurais aimé voir ma mère moi si il avait fallu que je lu demande de me faire faire des mèches et que je veuille aller à l’école primaire maquillée, photo ou pas!
    La petite de mon chum veut se mettre du gloss rose pâle/transparent quand on a une occasion spéciale (lire Noël ou sa fête) et j’ai un énorme malaise avec le concept. Mais bon, je ne suis pas la mère et c’est juste du gloss pâle… Mais quand même… C’est pas le rose comme tel qui me dérange, c’est l’idée qu’elle aie l’impression, si jeune, que ça la rendra plus belle qui me donne des frissons…

  10. Mon fils est en 5e année et oui, mon chum a eu droit au discours du professeur sur l’interdiction du maquillage en classe et des bretelles spaghetti – la prof autorise les bretelles lasagnes loll, des chandails bedaines et des pantalons qui laissent voir le string de mademoiselle…

    Dans ce temps-là, je me trouve quand même chanceuse de ne pas avoir de petite fille (c’est méchant, j’le sais).

    Ma nièce aussi est en 5e année. Sa mère est tout ce qu’il y a de plus ordinaire, elle a encore l’air d’avoir 20 ans mais ce n’est pas à force de vouloir, c’est naturel, elle a toujours eu l’air d’une enfant.

    Quand bien même, l’influence des autres est grande, ma nièce aimerait bien se montrer le nombril elle aussi. Eh dire que jusqu’à l’an dernier, l’école qu’elle fréquente exigeait le costume – ma belle-soeur était aux anges. Sous pression des parents, le costume a pris le bord cette année, moi, je n’y comprends rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>