Léger vague à l’âme de la rentrée

Hier, les grands ont repris le chemin de la maison montréalaise, rentrée oblige. Mardi prochain, ce sera la vraie affaire, avec merveilleuse merveille qui commence sa première année. D’ici quelques mois, elle pourra elle-même écrire dans son journal intime…

Ce matin, je suis sortie tôt pour aller au ravitaillement. Nous recevons des amis pour le souper, chose que nous avons très peu fait cet été. J’aime ces petits matins d’août, quand l’air est un peu frais et que la première gorgée du café chaud vient chasser les dernières traces d’humidité. Je me suis passé la remarque qu’à pareille date, l’an passé, nous étions dans l’attente du téléphone confirmant que ses souffrances avaient cessé. Qu’à pareille date, il y a 15 ans, j’essayais de trouver un sens au départ prématuré de mon père, tout en faisant le tri de ses choses.

Cette année, pas de grande tristesse. Juste un léger vague à l’âme de la rentrée. Même si j’ai hâte à la première flambée dans la cheminée, même si j’ai déjà l’odeur du potage aux courges dans les narines, celles du crumble aux pommes qui réchauffe la cuisine, et la sensation des joues froides de merveilleuse merveille après avoir corder le bois, il me semble que cet été a passé bien vite. Installée sur le patio, j’entends les enfants qui pour une des dernières journées avant l’école, font grincer les balançoires du parc voisin. Et leurs cris, leurs rires me rappellent que l’enfance doit se vivre à plein, et que comme parent, j’ai l’obligation de permettre à ma tribu de se garnir un coffre à souvenirs dorés.

La semaine prochaine, je serai encore en congé – vous l’avais-je dit que j’aurais du beau temps pendant mes vacances? J’en profiterai pour canner mes tomates, mes pêches et mes poires. Pour essayer une nouvelle recette de ketchup aux tomates vertes, pour prendre un café avec ma copine des banlieusardises et pour bien installer la routine de l’année scolaire.

Ce sera alors ma rentrée à moi, qui promet d’être tout sauf ennuyeuse cette année…

3 réflexions au sujet de « Léger vague à l’âme de la rentrée »

  1. J’ai croisé la plus grande au parc Laurier, elle m’a reconnue, c’est rigolo :)

    Elle a bien changé depuis que je l’ai vue la dernière fois !

    Salutations à toutes la famille, je retourne pouponner…

  2. Hohé! Dr Papillon: contente de vous revoir ici! Comment se porte le poupon? On a bien hâte de faire sa connaissance, mais on attendait d’être « microbes-free »… Et que la grande t’es reconnue, ça ne me surprend pas: elle est devenue tellement accro de ta lasagne aux courgettes qu’elle te vénère! Et puis, nous avions regardé des photos de toi et du prince il y a quelques jours…

  3. Eh bien la chanceuse a eu la primeur de voir Monsieur en vrai bien calé dans son écharpe ! :)

    Pour tout dire, la vie avec un jeune bébé est une aventure absolument épuisante et nous attendons de refaire un peu surface. En plus, Monsieur fait du reflux, ce qui le rend assez souffrant et ce qui tue toutes nos nuits (en plus des nombreux boires).

    Bref, rien de grave, c’est toute une épreuve pour lui comme pour nous et c’est décourageant ! Mais il se pourrait que le nouveau traitement que l’on vient de commencer fasse un peu effet enfin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>