Yes, we did!

Maintenant, souhaitons-nous un peu d’indulgence. La perfection n’existe pas, le monde n’a pas été transformé d’un coup de baguette magique. Mais c’est drôlement bien parti!

« C’est le début d’un temps nouveau »…

Ce contenu a été publié dans tranches de vie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à Yes, we did!

  1. Oh oui! Câline, même John McCain – qui a toujours eu de la classe mais qui l’avait bien caché pendant sa campagne – a retrouvé sa dignité dans son discours de défaite.

    Obama change la donne parce qu’il nous force à nous adapter à son propre désir d’envergure et de « rassemblement ».

    Yes we can.

  2. Mireille dit :

    N’est-ce pa que ça fait du bien ! Ça serait plaisant si on pouvait avoir, de ce côté-ci de l’Amérique, quelqu’un qui nous transporterait comme Obama l’a fait chez nos voisins. Malheureusement, ce n’est pas à cette élection que nous l’aurons…

  3. Le « désir d’envergure ». C’est exactement ça! Merci blondissime de préciser ainsi ma pensée diffuse!

  4. bibco dit :

    Sur ma liste de choses à faire qui traîne à terre comme le voile d’une mariée, j’ai inscrit là où je coche ce qui a été fait: Yes, we did!
    Tu m’as inspiré!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>