Un autre fou…

Depuis samedi j’écoute. Je lis. J’explique à merveilleuse merveille que oui, parfois, la vie est injuste. Samedi pm, entre deux siestes (je me suis fait enlever les dents de sagesse, et même si je suis une de ces privilégiées qui n’a pas vécu d’histoire d’horreur, reste que mon corps avait besoin de repos), je me suis demandé si ce genre de choses pourraient se passer ici.

Duh! C’est que ça se passe ici aussi, cocotte! Denis Lortie, Polytechnique, Dawson College, c’était pas si différent. C’était pas lié à un climat politique toxique, à des exagérations de la droite ou de la gauche, à une chicane Montréal-Québec. Et même si c’est plus difficile ici qu’aux USA de se procurer une arme à feu, la preuve est faite que ce n’est pas impossible.

À chaque fois que ce genre de tragédie arrive, l’avalanche d’explications, de suppositions, d’interprétations et de récupérations me fascine toujours. Certains commentaires sont intelligents, d’autres moins.

Y’a comme un climat de fin du monde: les oiseaux morts qui pleuvent, les catastrophes naturelles, la neige à Hawai (!), la douceur de ce mois de janvier ici, le bye bye qui n’a pas provoqué de tempête médiatique. Tous des signes que quelque chose ne tourne pas rond au royaume du Danemark. Genre.

Malgré tout,  pour conjurer le mauvais sort comme à chaque fois, j’ai chanté un vieux succès à merveilleuse merveille ce soir.  Et je l’ai écoutée me raconter, fièrement, qu’elle était la seule « zéro faute » à sa dictée. Faut avoir le bonheur proche, quotidien. Ça éloigne temporairement les fous.

Et je verse une larme pour la maman de la petite Christina, qui  ne pourra plus chanter de chanson à sa fille en lui caressant les cheveux. Moi je peux. Et c’est toujours ça de gagné sur le destin maudit.

Une réflexion au sujet de « Un autre fou… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>