Et si elle décide de faire un post-doctorat, ça va faire combien de cérémonies de graduation???

Fête au village, hier. Ma merveilleuse merveille « graduait » de son année de garderie. Oui, graduait! En fait, c’est ce qui était écrit sur le billet, sur le programme, partout! Avec bambins en toge et mortier… Vous ai-je dit que ma merveilleuse n’a que 3 ans et trois quart? S’il faut assister à toutes ses « graduations », on a pas fini de se taper la sortie familiale!

Bon j’avoues… j’ai pleuré! Sous le regard ahuri de mammouth… Ben quoi! Voir ENFIN la chorale de la garderie chanter « Chaque jour » (un grand succès de l’horrible Caillou, semble-t-il), puis le réchauffement de karaté et enfin la scènette de « Au feu, les pompiers », ça vient vous chercher l’émotion dans le tréfonds de la môman, je vous le jure.

Ca fait pas oublier cependant que TOUS les groupes ont fait la même chose, entrecoupés de tirages, en sus des remerciements d’usage envers la direction, les éducatrices (qui font un travail remarquable, je le dis haut et fort), le comité de parents, etc, et j’en oublie, et j’en remets, et je vous dis à l’an prochain: bref, un 3 heures qui en a paru 6… Et je vous raconte pas pour le repas à l’italienne, délicieux mais pas très Weight Watchers. Si, tout de même, pour vous dire que de demander à des parents de vêtir leur tout petit avec un t-shirt blanc quand on mange italien, ça frôle le sadisme, m’enfin…

Tout ça est maintenant en vidéo, gravé sur CD pour la lointaine grand-maman qui n’a pu assister à la mémorable cérémonie. De heures de plaisir en perspective! Et merci au parrain qui s’est tapé non seulement la longue route, mais tout le spectacle, par amour pour sa filleule!

A votre avis, ce serait grave de sauter une année sur deux?

9 réponses sur “Et si elle décide de faire un post-doctorat, ça va faire combien de cérémonies de graduation???”

  1. Merci Chocolyane! Se savoir lue, c’est bien, mais se savoir appréciée, c’est mieux! (tiens, on pourrait vaguement y voir un slogan publicitaire, là…)

  2. Bonjour Marie-José!

    J’étais toute contrite tout-à-l’heure de découvrir que tu avais un blogue et que je ne l’avais pas encore regardé… Mais ouf! Comme c’est récent, je me limite à deux Je-vous-salue-marie!

    Bravo pour la bambine… et que le festival des toges commence!

  3. Super blogue. J’adore la collaboration avec Mammouth. Tu es la libellule j’imagine?

    chroniquesblondes.blogspot.com

  4. Bonjour !
    Quel commentaire à propos !
    J’ai justement, moi aussi, pété ma coche à ce sujet lorsque ma fille a été prise en photo en toge et mortier, à l’occasion de sa dernière année en garderie. J’avais l’air d’une mère indigne en ne voulant pas commander le kit de photo par la suite. J’étais insultée qu’on ne m’ait pas consultée (tant pis pour moi, je n’avais qu’à m’impliquer dans le c.a. de la garderie).
    C’est que chaque chose a son temps. Et on a malheureusement tendance, à cette époque de la « haute-vitesse » (que je n’ai pas pour mon ordi, soit dit en passant) à vouloir tout précipiter.
    Pour moi, le rituel de la graduation et tout son fla-fla fait partie de l’adolescence et l’âge adulte, quand le jeune termine son secondaire (au minimum !), son cégep ou son université.
    On a commencé par devancer le tout à a fin de l’école primaire.
    Puis à la fin de la fréquentation de la gaderie.
    Maintenant c’est à quaque année ??? Ben voyons donc !
    De quoi vider le cérémonial de tout son sens.
    Ça vaudrait la peine d’en discuter sérieusement avec les autorités concernées !!! ;0)

  5. Pour faire une petite précision… j’en suis à mon 2e post-doc et fiouf!! on n’a pas de cérémonie de diplôme passé le doctorat… 🙂 t’es dedans jusqu’à ses 28 ans donc :-)))))

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.