Conversations de char

Faire de la route avec ma merveilleuse merveille est toujours une occasion d’en apprendre un peu plus sur ce qui la fascine, la trouble ou l’amuse. Le plus souvent qu’autrement, elle le fait en inventant des chansons. On me disait que le 4 ans correspondait au Fuck*** four. Nenni, braves gens. 4 ans, c’est la période Star Académie de votre progéniture, crises de diva incluses. Sur l’air de Petit Papa Noël, j’ai appris que l’éducatrice avait encore un rendez-vous chez le doc, que le grand méchant loup n’était pas si méchant que ça finalement et qu’elle souhaitait avoir un gâteau au chocolat pour sa fête.

ASTON MARTIN VANTAGE.pngC’est aussi le moment privilégié pour moi de lui expliquer les choses à venir, public captif qu’elle est. Ce midi, en allant faire un picnic (gens de Laval, ayez pitié d’une pauvre saguenéenne perdue loin de son Arvida natal: comment on fait pour se rendre au foutu Centre de la nature???????) j’indique à ma merveilleuse merveille que bientôt, nous irons voir son pédiatre pour son examen annuel et qu’elle aura un vaccin. Traduit poliment, sa réponse sonnait comme « Over my dead body, mom! » Je lui explique patiemment, (tout en cherchant du regard une quelconque indication pour le foutu Centre de la nature) que le vaccin est nécessaire pour entrer à l’école, elle qui a tant hâte d’y aller et que sa petite copine K, assise à côté d’elle, a eu le vaccin et n’en est pas morte. Même réponse, un ton plus aigu. À laquelle elle ajoute que si ça prend une piqure pour aller à l’école, ben elle n’ira pas à l’école. Point final.

Demandez-moi pas pourquoi (au fond je le sais, chercher le foutu Centre de la nature m’a mise en beau joulvert, et je déraille complètement!) je lui demande ce qu’elle compte faire dans la vie avec une maternelle même pas entamée (as if she cared!!!)

« Je ferai comme papa, je travaillerai à la maison! »

Mammouth est très fier de sa progéniture!

Finalement, faire un picnic au Centre d’interprétation de la Rivière des Milles-Iles, c’est tout aussi génial.

3 réponses sur “Conversations de char”

  1. J’vais dire comme mon chum m’a déjà dit en mère prévoyante que je suis…

    es-tu obligée de tout dire ??? 😛

  2. Ici aussi on a tendance à tout dire… Pis des fois on en paye le prix.

    Comme une nuit blanche avant d’aller au Lac… Monsieur mon plus vieux était tellement exité qu’il nous a tenu réveillés pratiquement toute la nuit. Misère !!!

    Pis on s’domptera pas, j’le sais !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.