Les journées pélagogiques*

Aujourd’hui, fête au village: merveilleuse merveille est en pélago*, et en sortie avec le service de garde. En gang (et probablement beaucoup de gangs de beaucoup d’écoles, dieu bénisse les éducatrices!), ils allaient faire une expédition aux glissades des Pays d’en haut.

Je sais, je suis tannante avec les mots d’enfants de merveille. Mais si je ne les note pas ici, je vais finir par les oublier. Et pour elle, me semble que c’est un joli souvenir. Dans le genre que je m’empresserai de sortir à chaque fois qu’un nouveau gendre se pointera. C’est quand même moins pire que l’album photos embarrassantes, non?

« Ça, futur ex-gendre, c’est celle que tu convoites, la tête pleine de mousse de sécheuse » « Oh! regarde celle-ci, futur ex-gendre: Merveilleuse merveille la tronche pleine de purée de carottes! » « Et celle-ci, encore… ah! cette fois-là on a tellement ri »… « Déjà, futur ex-gendre? Tu dois vraiment y aller maintenant? Et dire qu’il reste encore 28 albums à regarder… Oui oui, à bientôt…. Voyons, merveille, cesse de pleurer, tu vois bien que ce n’est pas un garçon pour toi, il ne s’intéresse pas à tes 200 albums de photos… »  Bref, je ne prends pas de chance, en plus des 200 albums de photos, je collectionne aussi les mots d’enfant, juste au cas.

Je disais donc que merveilleuse a passé la journée à glisser et était toute fière, ce soir, de me montrer son ticket de remonte-pente. Elle m’a raconté les péripéties de la chenillette qui n’allait pas assez vite, du tube qui est comme un gros pneu « mais pas dur ». Tout ça pour me dire qu’elle avait passé une fantastique journée au « Mont Tremplin »…. Je ne pourrai jamais plus voir les annonces de Tremblant sans pouffer de rire…

*je sais, on dit pédagogiques, sauf quand on s’appelle Merveilleuse merveille*

6 réponses sur “Les journées pélagogiques*”

  1. Non, c’est pas permis. Mais aucazou elle déciderait de défier l’autorité parentale, faut ben s’armer, hein! Mammouth préfère le bazooka et la clotûre électrifiée, je suis de l’école des méthodes douces…;-)

  2. Je signale d’ailleurs à tous les pères d’adolescentes en devenir qui visitent ce blogue que les surplus de l’armée offrent à prix d’ami de magnifiques lance-flammes. Un coup de peinture et hop! que voilà un magnifique «mad dad welcome» qui, à coup sûr, accueillera de façon très civilisée l’ado turgescent en visite chez vous. Un grand classique. On vous fera même un prix d’ami pour un 5 gallons de napalm.

  3. Merci de m’avertir tout de suite, je vais m’arranger pour que mes fils ne rôdent pas vers chez-vous dans une dizaine d’années !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.