Mildred Pierce et autres films

Je suis une fan finie des vieux films en noir et blanc des années 40 et 50. Et des actrices d’Hollywood de cette période qui représentent pour moi le summum du glamour. Joan Crawford, Bette Davis, Ingrid Bergman, Anne Bancroft, Rita Hayworth. Et ces acteurs désinvoltes, coolissimes qu’étaient Humphrey Bogart, Spencer Tracy, Cary Grant et James Stewart.

À une certaine époque, alors que Radio-Canada présentait son Ciné-Club le dimanche soir, je me régalais à la CBC de ces vieux films. Casablanca, All about Eve, Mildred Pierce, What ever happened to baby Jane, Imitation of life… J’ai vu ces films des dizaines de fois, sans jamais me lasser.

Je suis aussi une fan finie des vieux films en couleurs. Donnez-moi un après-midi de congé impromptu et quelques films de Jerry Lewis, ou Breakfast at Tiffany’s, et me voilà culturellement nourrie pour longtemps.

Époque bénie: la cigarette n’était pas l’ennemie public numéro un, les courbes féminines étaient valorisées (aujourd’hui, Marilyn Monroe frôlerait l’obésité!), les méchants vraiment méchants et les crimes rarement impunis.

Nostalgique? Peut-être. Oui, il se fait encore du bon cinéma. Que je n’ai plus le temps de voir depuis la naissance de merveille (je suis par contre incollable sur les films pour enfants!). Mais jamais Brad Pitt et Angelina Jolie ne me procureront les mêmes frissons que Betty Davis dans Now, Voyager, ou que Humphrey et Ingrid dans Casablanca.

Here’s looking at you, kid…

14 réponses sur “Mildred Pierce et autres films”

  1. J’ai cette fascination aussi pour les vieux films. Peut être un peu plus vieux par contre. Chaplin, Edna Purviance, Mary Pickford, et cet autre type dont le nom m’échappe mais qui faisait souvent équipe avec Chaplin… ces vieux films là, jusqu’à Metropolis en passant par Citizen Kane juste pour les traveling de camera et les plafonds… Cette époque du cinema, c’est le seul bon souvenir que j’ai de mon passage au cegep, c’est une excellente façon de passer un après midi pluvieux, c’est aussi un élément de culture que je tente, pas trop quand même mais un peu, d’enseigner à Puce, juste pour lui expliquer que sa génération n’a pas tout inventé, surtout pas au cinéma. C’est aussi un sujet sur lequel je pourrais m’étendre trop longtemps… 🙂

  2. @ la fêlée: ah! Buster Keaton, dans toutes ses prestations! Nos p’tits comiques n’ont rien inventé… C’est moi aussi au Cégep, avec un prof merveilleux qui tenait beaucoup de Pierre Foglia dans sa nature, que j’ai appris à adorer les vieux films des années 30 et 40. Il avait fondé le cinéclub du Cégep, et souvent, nous n’étions qu’une poignée pour ses projections spéciales. Il nous a aussi fait découvert le cinéma d’ailleurs – italien, hongrois, et je suis sûre que s’il enseigne encore, il doit être un fan de Bollywood!

  3. Ah le ciné, mon point faible…..
    Je n’ai jamais été une fan de Marylin… Monroe, je veux dire (car Manson c’est même pas la peine de le préciser!!!!)…. Je lui préférais Garbo ou Hayworth….
    Mon frère est en partie responsable de mes goûts cinématographiques, étant de cinq ans mon aîné, il avait toute puissance sur le choix du programme quand j’étais petite… je ne lui en tiens pas rigueur, grâce à lui, je regardais le ciné-club du vendredi soir à la télé….j’ai ainsi vu tous les Jerry lewis, tous les Hitchcock, les Chaplin… les films de Gérard Philippe, de Gabin, de Lino…. et tant d’autres….comme les Audiard, devenus films familaux « cultes »…. cela fait partie de mon patrimoine telévisuel de petite fille… Je suis toujours aussi fan de ciné aujourd’hui, et même de séries US bien à l’arrêt en ce moment (mais bon, je comprends les scénaristes!!!)….
    C’est sûr qu’Angelina Jolie, Uma Thurman, ou même Juliette Lewis dans « Tueurs nés » sont des « killeuses » bien loin des plantureuses Marylin ou Rita d’autrefois….
    Mais je regarde aussi ce cinéma là aujourd’hui…
    En prenant le recul suffisant, heureusement…
    bisous
    Véro

  4. Moi aussi je suis une fan finie des films des années 40-50. Je collectionne lentement tous les DVD disponibles avec les films d’Audrey Hepburn (je l’ai découverte avec Roman Holiday, une certaine veille de Noël) et j’ai dû écouter Casablanca des dizaines de fois. Les vieux films d’horreur ont aussi leur charme, ce sont d’ailleurs les seuls du genre que je supporte. The Omen avec Gregory Peck, entre autre. Disons que ma collection de films en surprend plus d’un 🙂

    Merci pour l’inspiration, je viens de trouver ce que je vais faire ce soir!

  5. Moi vous voyez, ca manque grandement à ma culture cà ! J’adore le cinoche mais je m’arrête trop peu souvent sur des vieux films. Chum adore cà lui ! Je vais en regarder un bientôt et viendrai vous dire mes impressions.

  6. Pour ma part, toutes les comédies musicales avec Fred Astair ou Gene Kelly me font encore craquer ! C’était la belle époque, les femmes étaient tellement glamour et les hommes itou ! Ça m’a tellement fait rêvé ces films. Je les écoute encore quand on les rejoue, mais c’est tellement rare…

  7. Quand Puce était jeune, on dansait des fois dans la pluie, avec nos bottes d’eau, et je lui chantait Singing in the rain, avec ma plus belle vois bien entendu… Quand je lui ai fait voir le film, elle a été déçue un peu de constater que cette chanson n’avait pas été inventée par moi, juste pour elle… Moi j’était un peu déçue qu’elle n’aime pas les chorégraphies de Fred autant que moi. Mais bon, générations…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.