Les chroniques du patio Là où fleurent bon la résine de synthèse et le p'tit rosé estival

3 septembre 2008

La potiche

Filed under: tranches de vie — Marie-Jose @ 08:58

Pour des raisons d’éthiques évidentes, je ne commenterai pas la prochaine campagne électorale fédérale. Malgré la mauvaise réputation des gens qui ont fait ou qui font de la politique, l’immense majorité d’entre eux ont des principes, et j’ai adhéré totalement au code d’éthique de mon nouveau travail. Je me permettrai toutefois deux brèves remarques:

1) le seul vrai pouvoir du citoyen, c’est de voter, et je suis inquiète du taux de participation en baisse à chaque élection. J’en ai ras le bol des gérants d’estrade, des chialeux patentés qui feraient donc mieux que les politiciens en place. Mettez-vous la face sur un poteau pendant 6 semaines, et on en reparlera…

2) je trouve dommage qu’on ait forcé le prêtre/député Raymond Gravel à choisir. Je ne partage pas nécessairement ses convictions, mais je respecte l’homme qui a, à sa façon, poursuivi son sacerdoce jusqu’en politique. C’est une perte pour le Bloc, mais surtout pour la crédibilité de la fonction de député.

Ceci étant dit, ce sera le silence radio, comme dit mon ami l’ivrogne, sur le sujet des élections canadiennes. On va se rabattre sur la politique américaine qui est, ma foi, fort réjouissante ces jours-ci.

Personne n’avait jamais entendu parlé de Sarah Palin, qui est en train de devenir elle-même un ouragan. L’ouragan Sarah. Je ne suis pas une experte en politique américaine, mais en terme de gestion de crise politique, ça me semble être assez désastreux. Remarquez que si ça prend ce genre de feuilleton rocambolesque pour intéresser les citoyens, ça doit avoir du bon… Compétitionner la place de choix qu’occupe Obama dans l’espace médiatique américain et même canadien ne doit pas être évident. Sarah réussit. Pas nécessairement pour les bonnes raisons, mais y’a un vieil adage qui dit « parlez-en en bien, parlez-en en mal, mais parlez-en! ». La convention républicaine, qui menaçait d’être reléguée au second rang derrière les dommages appréhendés de Gustav, est soudainement redevenue excitante. Peut-être pas pour les bonnes raisons, j’en conviens. Mais encore là, l’idée est d’intéresser un peu l’électeur moyen. Il se fera ensuite une idée basée sur des impressions fugitives.

Ce qui est fascinant, ce sont les analyses que tous et chacun en font. A-t-elle été choisie parce qu’elle était une femme, pour faire le contrepoids au fait qu’Obama n’a pas choisie Hilary comme colistière? Sur cette base uniquement, ce serait une très mauvaise raison. La potiche féminine n’a jamais été payante en politique. Pour ses convictions d’extrême-droite? Il ne faut pas sous-estimer le fond religieux de l’Amérique profonde. Et si elle était une potiche religieuse?

Sur le fond, sommes-nous si différents des américains? Le Québec voterait Obama, et le reste du Canada McCain? Vraiment? Hum…

11 commentaires »

  1. Oh chouette ! La politique américaine ! 😉

    Lundi je regardais CNN pour un truc suuuuper important (Gustav!) et c’était les analyses du jour provenant de la presque avortée convention républicaine. J’ai fait le constat que c’était la première fois que dans une analyse tivi sérieuse (!) on rapportait des propos de blogueurs et qu’on en discutait, entres analystes. Oh c’est peut-être déjà arrivé, mais moi c’était ma première fois, pour la campagne américaine.

    Puis tiens tant qu’à y être, d’intéressantes photos ( http://www.boston.com/bigpicture/2008/07/a_look_at_the_presidential_can.html ) des deux candidats, pour lesquelles je me suis arrêtée seulement à ce qu’ils dégagent, dans l’image, la présentation, le message (de la photo, pas du parti!). Je n’ai jamais vu de candidats à la présidence si diamétralement opposés. Ça va être vachement intéressant à suivre tout ça.

    Commentaire by La Fêlée — 3 septembre 2008 @ 12:15

  2. Quelles sont ces « raisons d’éthiques évidentes » qui nous priverons de vos commentaires et ce code d’éthique qui impose le silence. Êtes vous entré au couvent?

    Commentaire by benoit — 3 septembre 2008 @ 17:28

  3. @Benoit: si vous m’avez lue depuis le début, vous savez que j’ai fait de la politique active pendant longtemps. Je suis devenue fonctionnaire depuis: mon code d’éthique m’interdit de faire de la politique, et mon code personnel m’interdit de commenter, même si je ne fais plus de politique partisane depuis longtemps. En politique, la gestion de la perception est parfois plus importante que la perception elle-même…

    Commentaire by Marie-José — 3 septembre 2008 @ 18:04

  4. Politique active certes mais je n’y voyait pas d’empêchement aux commentaires, surtout depuis que ce sont les politiciens qui traversent la frontière. Pour le fonctionnariat c’est peut-être autre chose mais je l’ignorais. J’aime bien l’idée de la potiche féminine même si je doute beaucoup de l’influence du candidat vp sur le résultat.

    Commentaire by benoit — 3 septembre 2008 @ 20:31

  5. Benoit, plusieurs s’entendent pour dire que Georges McGovern a souffert de la vulnérabilité de son colistier Thomas Eagleton, qu’il aura dû remplacer, geste que plusieurs voit comme étant un des principaux lui ayant coûté la défaite con Nixon.

    Commentaire by Exivrogne — 3 septembre 2008 @ 20:48

  6. Edit… « un des principaux lui ayant coûté la défaite con Nixon. » on devrait lire « contre » et non « con »…

    Commentaire by Exivrogne — 3 septembre 2008 @ 20:48

  7. @Ex… quel beau lapsus! 😉

    Commentaire by Marie-José — 3 septembre 2008 @ 21:07

  8. Je sais Marie-Josée, je sais… c’est d’une tristesse 😉 Comme un Ooooops tsé!

    Commentaire by Exivrogne — 3 septembre 2008 @ 21:19

  9. Bonjour Marie-José

    Moi aussi je suis déçu pour Raymond Gravel, il était mon député. Mais tu ne peu être en même temps, curé et pour le mariage gai. M. Gravel faisait trop de vagues. Par l’entremise du Vatican, Mgr Turcotte a passé son message.

    C’est dommage, j’aurais aimé moi aussi lire votre opinion sur les élections canadiennes. J’ai comme l’idée que nous allons manquer quelque chose de fort intérressant.

    Bonne nuit.

    Commentaire by Curieux Georges — 3 septembre 2008 @ 23:36

  10. Selon moi, Sarah a effectivement été choisie parce qu’elle porte les bonnes bobettes. Suffit juste maintenant qu’elle marque des points ailleurs que dans son propre but, ce qui est loin d’être une évidence. En date d’aujourd’hui.

    Commentaire by Crispi — 4 septembre 2008 @ 15:11

  11. «La convention républicaine, qui menaçait d’être reléguée au second rang derrière les dommages appréhendés de Gustav, est soudainement redevenue excitante»

    RE-devenue??? Elle l’était avant?

    Commentaire by La Marsouine — 4 septembre 2008 @ 23:08

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire

Powered by WordPress