Écart de conduite

Vous me connaissez, je ne parle jamais politique. Ou si peu.

J’ai fait voeu de mutisme pendant cette campagne. Mais vous me permettrez un écart – très léger – de conduite. D’ailleurs, c’est à peine un écart. Une légère déviation, tout au plus.

Hier soir, à l’heure du dodo, Merveille se brosse les dents. En bons junkies de l’information que nous sommes, la télé est ouverte à RDI. On y présente les faits saillants de la journée des chefs. Je vois bien que dans l’esprit presqu’endormi de ma fille, une question prend forme. Je m’apprête à essayer de lui expliquer le tournant vert, la colère des terre-neuviens, le jovialisme des npédéistes, l’air inquiet de Gilles.

Elle me regarde d’un air pénétrant, puis me pose la question qui tue.

« Maman, Stéphane Dion, c’est le père de Céline Dion? »

No comments!

6 réponses sur “Écart de conduite”

  1. LA question : elle demandait ça par rapport au nom de famille ou par rapport aux ressemblances physiques ? (S’cusez)
    Attention quand elle arrivera devant Harper : « Maman, c’est lui le papa des Playmobil’s ? »
    Bon, je sors, je sors…
    🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.