Gilet qui pique et muffins d’automne

À la demande générale (d’une soeur) , en ce dernier jour d’été (ou premier jour d’automne? Colette, Jocelyne, Pascal, éclairez ma lanterne!!!!) voici la recette et ses variations à l’infini de muffins d’automne, qui laissent des miettes sur le gilet qui pique.

Muffins pommes et canneberges

  • 1 1/2 tasse de cassonnade (bien tassée, évidemment!)
  • 1 oeuf
  • 1 tasse de yaourt nature (le % de gras est laissé à votre discrétion, ou à votre tour de ligne!)
  • 1/2 tasse de beurre, margarine ou compote de pommes non sucrée
  • 2 1/2 tasses de farine (je préfère la « nutri », question de me donner bonne conscience…)
  • 1 c.à thé de bicarbonate de soude
  • 2 tasses de pommes coupées en dés fins
  • 2 tasses de canneberges congelées (ou séchées, ou fraîches) – Merveilleuse merveille préfère les pépites de chocolat noir; dans ce cas, une seule tasse…

Bien mélanger les premiers ingrédients. Tamiser ensemble la farine et le bicarbonate (la p’tite vache). Y mélanger les pommes et les canneberges, et ajouter au premier mélange, en brassant légèrement pour ne pas alourdir le mélange.

Si vous voulez vraiment être la queen de la cuisine et l’idole de vos enfants, vous y ajouter une garniture:

  • 1/4 tasse de cassonnade (toujours aussi bien tassée)
  • 1/4 tasse d’amandes hachées finement
  • 3 c. à table de flocons d’avoine
  • 1 c à table de beurre

Déposer la garniture (une grosse cuillère à soupe) sur chacun de vos muffins. Enfourner à 375, 20 minutes.

Je crois avoir piqué cette recette chez Isa, dont les gourmandises n’aident en rien mes résolutions de perte de poids! Si c’est ailleurs, je m’en excuse humblement auprès de l’auteur.


Muffins (ou pain) aux courgettes et chocolat

  • 2 oeufs
  • 1/2 tasse d’huile d’olive (j’utilise de l’huile de canola, 1/4 tasse, et 1/4 tasse de compotes de pommes non sucrée)
  • 1/2 tasse de sucre
  • 1 c à thé de vanille
  • 1/2 c à thé de cannelle
  • 1 1/2 tasse de farine
  • 1/2 c à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c à thé de sel
  • 1/4 c à thé de bicarbonate de soude
  • 2 tasses de courgettes râpées
  • 1/2 tasse de pépites de chocolat noir

Mélanger les oeufs, l’huile, le sucre et la vanille. Dans un bol, tamiser ensemble les ingrédients secs et incorporer en mélangeant légèrement au premier mélange. Ajouter ensuite les courgettes et le chocolat.

Mettre dans un moule à pain, et enfourner à 350 jusqu’à ce qu’un cure-dents inséré au centre ressorte propre.

Ou alors, en faire des muffins…

J’ai joyeusement adapté cette recette donnée par Chantale Fontaine (oui oui, Virginie première!) à Josée DiStasio.

Un dimanche par mois, merveilleuse merveille, les grands et moi passons un dimanche après-midi à faire ce genre de recette. Le pain aux courgettes, découpé en tranches, se congèle merveilleusement bien, et est extraordinaire en pain grillé, avec juste un peu de beurre et un café fort, ou en collation pour l’école sous sa forme muffin.

Bon, c’est pas tout, faut aller laver le chandail qui pique astheur!

3 réponses sur “Gilet qui pique et muffins d’automne”

  1. Les muffins, quoiqu’un peu sucré à mon goût mais c’est de ma faute j’ai mis de la compote sucrée, viennent de régaler toute ma bande.
    Vivement que l’on fasse la seconde recette !!

  2. Pourquoi ai-je attendu si longtemps avant de faire les muffins aux courgettes et chocolat ?!!! C’est terriblement bon ces petites douceurs. Les enfants ont goûté du bon des lèvres ne sachant pas trop si je blaguais en leur parlant de courgettes, j’ai du les retenir ensuite pour qu’ils nous en laissent !!!
    Merci merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.