Y’a des matins

… comme ce matin. Où on se demande pourquoi on s’est levé, pourquoi on se fend le *** à essayer de plaire à tout le monde. Pourquoi on a pas choisi de faire carrière dans un autre domaine…

Puis, kek part au fond de sa tête, une p’tite musique… une p’tite voix de p’tite fille qui chante « chaque jour » et en surimpression, le sourire d’un mammouth aimant qui écoute sa fille chanter…

 Et finalement, on se dit, comme Marjo, que « y’a des matins »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>