A vos marques, prêts, partez (party?)…

Non, je ne scoop pas le film écrit par la talentueuse Martine, à qui j’emprunte toutefois le titre.

Avant de vous faire la promesse d’essayer de garder pour moi mes réflexions pendant la campagne électorale, parce que décidémment, la politique occupe une très grande place sur ce blog maternel, j’ai quelques réflexions à partager. Ha! comme j’aimerais avoir le talent d’Alexandre, toutefois… mais à défaut de son vocabulaire, je me contenterai d’une analyse plate des joueurs en présence.

A tout seigneur, tout honneur: Jean Charest. Je n’aime pas l’homme. Il a transformé ce qui fut autrefois ma famille politique. Il n’a rien d’un libéral. Il n’a pas de contenu, pas de dossier qui le passionne. Mais je lui reconnais des qualités de « debater », et la proximité de la campagne électorale semble lui redonner le goût d’être un politicien. Au fond, on aime ça le détester, non? Et pour le show, je n’ai aucun doute. En fait, la seule inconnue, c’est sur l’objet qui deviendra la symbole de la campagne 2007. Souvenez-vous du passeport du référendum ou de la carte de crédit/carte d’assurance-maladie de la campagne 2003… Seule contrainte: ça devra se traîner facilement dans une poche de veston, pour pouvoir refaire le geste de la sortir rapidement, comme un lapin du chapeau du prestidigitateur!

Mario Dumont? Hum… le dangeureux Mario Dumont. Suffit d’une phrase clip sur les accomodements raisonnables et une promesse de 5200$ pour la mère au foyer pour que tout d’un coup, il soit redevenu un joueur clé, majeur dans le résultat de cette élection qui nous pend au bout du nez. Ce qui me dérange, chez Mario Dumont, c’est qu’il utilise, sciemment, nos peurs cachées et enfouies, nos préjugés pour nous monter les uns contre les autres. Entre vous et moi, c’est quoi le véritable danger que les femmes voilées se fassent lapider au centre-ville de Chicoutimi? Et puis, pour financer l’aide aux familles, il va couper chez les assistés sociaux? Ça nous fait une belle jambe de penser que les assistés sociaux sont tous des profiteurs, non que dis-je, des abuseurs du système, non? Il va couper quoi? La réalité, c’est que l’immense majorité des assistés sociaux sont sous-scolarisés, et par conséquent confinés aux jobines qui rendent difficile, voire impossible, une réelle réinsertion au marché du travail. Or, leur couper les vivres ne les scolarisent pas. Cela ne fait que les pousser un peu plus loin sur le chemin de l’itinérance, de la violence, de la délinquance, etc… Bref, je ne crois pas qu’on puisse bâtir une société juste et équitable en opposant les uns aux autres.

André Boisclair? C’est dommage, mais je ne crois pas qu’il ait le coffre nécessaire, non pas pour devenir Premier ministre, mais surtout pour dompter la bête qu’est le PQ. Pour amadouer les « caribous », il leur promet un référendum dans le premier mandat de son gouvernement. Je me cache peut-être la tête dans le sol, mais dites-moi, où voyez-vous le peuple réclamer à cors et à cris un référendum sur la souveraineté? D’ailleurs, est-ce encore un débat viable, que celui sur la souveraineté? Pour attirer les « mous », il essait de se dissocier des clientèles traditionnelles de son parti, mettant les syndicats en sacremouille. Profondément, je trouve cela d’une tristesse infinie: le gars est brillant – si si, je vous le jure!-, mais il a les défauts de ses qualités, et son arrogance naturelle a pris toute la place.

Françoise/Amir David/Khadir? Do I need to say more? On peut pas être contre la vertu, la tarte aux pommes et le devoir citoyen… *soupir*…. Mais je ne peux juste plus entendre le « faisons payer les riches », sinon je vais hurler!

Le parti vert? Et c’est qui déjà, son chef?

Bref, comme le disait Jean-Marc Léger ce matin, pour l’instant, les intentions de votes ont l’air à du Jell-o. Reste à choisir si on préfère son jell-o aux bleuets, aux fraises ou à la lime…

13 réflexions au sujet de « A vos marques, prêts, partez (party?)… »

  1. Je vais peut-être me faire traiter de folle brac mais j’aime ça les campagnes électorales. J’aime ça les voir nous prendre pour des imbéciles finis en nous faisant croire à toutes sortes de miracles à venir si nous votons pour un ou pour l’autre!!!

    Par contre, cette fois-ci, elle me fait peur cette élection. Peur pour ma région, encore une fois… À entendre les animateurs (crieurs) de radio nous vendre le p’tit Mario, et ma région aime beaucoup acheter à droite depuis quelques années, j’ai peur. Après le raz-de-marée conservateur de l’an dernier (ou l’autre m’en rappelle plus), j’ai peur de me réveiller avec un député adéquiste au lendemain de l’élection… Pour la première fois de ma vie, je songe à voter pour un parti que je n’ai jamais aimé, dont je n’aime pas le chef, juste pour tenter de faire pencher la balance afin que la région ne se retrouve pas sous l’aile du p’tit Mario.

    On s’en reparlera au lendemain du vote !

  2. ouin, t’as déjà pas mal tout dit du choix qui s’offre à nous. Pourquoi une campagne électorale, donc ? mdr !

    En passant, je me dois de souligner la belle job des syndicats qui haissent tellement Jean Charest qu’ils en voient plus clair, et qui veulent tellement pas qu’il gagne qu’ils ont déjà commencé (ça fait longtemps, vous allez me dire) à nous dire de ne pas voter pour lui… ça fait tu partie des dépenses électorales, ça ??? Les élections ont-elles été annoncées ? Ce qui ne veut pas dire que je l’aime plus que les autres, mais je me demandais, comme ça…

  3. Ça y’est, les pancartes sont apparues ce matin dans mon paysage !!! Comme je travaille dans le seul conté qui a résisté à la vague rouge en 2003, pas besoin de vous dire que toutes les pancartes vues ce matin étaient celles du PQ !!! Et les élections qui n’ont même pas encore été officiellement annoncées mdr !!!

  4. Finalement, Marie-José, je te relis pis tu ne l’as pas faite, la promesse de garder pour toi tes réflexions… et j’espère que tu ne la feras pas! J’aime bien lire une (ex?) « insider » sur ce sujet… 😎

  5. Bibco, pour tout dire, à date, c’est le seul politicien que j’écoute avec plaisir. Ne serait-ce que parce qu’il a dit, à RHR je crois, que s’il fallait un ultime référendum, ce serait le dernier et qu’après, il faudrait bien passer à autre chose. J’ai trouvé ça comment dire… rafraîchissant! J’ai passé ma vie dans le débat souverainiste/fédéraliste. Me semble qu’on pourrait avoir un autre type de débat après 30 ans! Je me suis même dit qu’une fois Boisclair remercié de ses services – parce que soyons clairs, il ne survivra pas à l’élection, à moins d’un balayage improbable du PQ – Curzi pourrait faire un chef de parti tout à fait potable. Mais je suis réaliste: après un mois de campagne, il aura intégré le discours totalement…

  6. Les élections nous ont forcé à changer la date de la grande première du film! Il semble donc approprié que tu utilises le titre pour ton billet! 😉 De toute manière, on n’a pas réussi à obtenir l’exclusivité sur l’expression… heh heh

  7. J’ai 30 ans. Je suis une blessée du travail (CSST) je me promène dans les hôpitaux depuis presque 3 ans.

    J’ai vu des horreurs dans les hôpitaux et à la CSST. J’ai vécu et vu des atrocités… J’ai perdu ma naïveté et ma confiance… Au moins, les animaux et les enfants sont bien traités…

    Il faut se sortir la tête du sable et voir ceux qui nous entourent, être solidaires. Les Libéraux n’ont pas rempli leur mandat. Les bons coups qu’ils ont faits, c’est la continuité du travail du PQ (congés parentaux, etc.)

    J’aimerais avoir des nouvelles des Commandites… Le référendum est peut-être déjà gagné. J’en ai soupé des tricheries, des pots de vin de l’hypocrisie… du silence de la population, du manque d’appuis…

    Je ne veux pas donner mon vote pour le Libéral et l’ADQ, je veux du changement et une conscience populaire, je mangerai du jello bleu pour la dernière fois, si je vois que ça déraille encore je voterai QS, j’aime leurs idées.

    Je me souviens… et vous!
    Bien à vous!

  8. Salut Marie-José C,est vrai que sa la fait tranquille sans laurence mais une chance quelle est revenu car il y avait un trou dans la maison…
    bye bye

    véro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>