Parce que la vie continue (prise 2)

Ce n’est pas parce que mon monde s’est rétréci que la vie à l’extérieur a arrêté. Mais c’est probablement mon regard sur l’actualité qui s’est teinté autrement.

Ça vous excite, les élections fédérales partielles? Le remaniement ministériel vous a fait découvrir de toutes nouvelles sensations? La fameuse phrase de Materrazzi, qui a fait spéculer les chroniqueurs sportifs du monde entier l’an dernier, et qui a enfin été révélée au grand jour, ça vous a fait sursauter en prenant votre premier café? Et le premier bodybag québécois, qui reviendra au pays dans quelques jours, ça vous surprend? Ça vous met en colère?

Parce que oui, le premier soldat québécois a été tué hier. C’était prévisible. Je n’entrerai pas dans le débat sur la nécessité ou non de la présence militaire canadienne en Afghanistan, mais c’était écrit dans le ciel que tôt ou tard, et probablement plus tôt que tard, des soldats de la base de Valcartier seraient la cible des tueurs afghans. Reste à voir si cela déchainera des passions ou si, comme le reste, ce sera absorbée dans le quotidien de la rentrée scolaire à préparer et de la fin des vacances…

Chose certaine, je ne voudrais pas être candidat conservateur ces jours-ci. Et si vous voulez vraiment le fond de ma pensée, je miserais mon dernier 20$ sur Thomas Mulcair dans Outremont. Non seulement est-il crédible et sympatique (enfin, mettons, genre… disons que la comparaison est à son avantage!), mais il peut légitimement jouer les purs, puisque le NPD réclame depuis le début le retrait des troupes. Maniant la démagogie comme peu savent le faire, je suis sûre qu’il aura le clip parfait pour dénoncer cette tragédie humaine. D’ailleurs, il sera intéressant de surveiller les propos de nos politiciens d’ici les prochains jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>