Pas fêlée… fous!

Si ce n’est déjà fait, je vous encourage fortement à aller voir le Gala Blogu’or 2008 chez La Fêlée.

Je l’ai écrit, je suis flabergastée. Y’a du travail, de l’inventivité, du génie derrière.  Mais surtout, une immense générosité d’avoir fait tout ça non pour la gloire, ni même pour la reconnaissance publique parce qu’ils tiennent tous les deux à demeurer anonymes, mais pour le pur plaisir. Le leur et le nôtre.

À la limite, faut être fous. À force de les fréquenter, virtuellement, j’ai appris à les connaître mieux. Et le Gala, croyez-moi, est tout à leur image. Fous, mais généreux qu’ils sont, nos amis virtuels. Comme une petite lumière à l’autre bout de la 40, et parce qu’on partage beaucoup les mêmes valeurs, je n’hésite pas à parler d’amis. Comme quoi, la blogosphère réserve parfois de bien belles surprises!

Un dernier mot: félicitations à tous les gagnants! En fait, félicitations à tous les nominés. Ce gala a eu le mérite de me faire découvrir des blogues qui m’ont émue, exaspérée, fait rigoler, touchée, réagir. Ne serait-ce que pour cela, la folle initiative de La Fêlée et de son amoureux vaut mille fois le détour!

Bonne écoute et bonne lecture!

4 réflexions au sujet de « Pas fêlée… fous! »

  1. C’est déjà vu et revu en effet (qu’on aime on ne sel lasse pas!). Le Gala est vraiment à leur image, tu as raison Marie-José… tu sais très bien parler d’eux.
    Gros bisous…

  2. Oh choueeeeeetteeee j’ai une amie !!! 😉

    Merci MJ pour les bons mots. Merci aussi de m’écouter (me lire?) déblatérer presque tous les jours. Que ce soit en rigolant ou sur du plus sérieux, ça fait toujours un bien fou!

  3. Bon je sais pas recevoir les choses gentilles. C’est une faiblesse, avec pas mal d’autres tout autour, surtout en dedans. Ce qu’on a pu recevoir pourtant, sans jamais que ça ne prenne de pause chez-vous, de plein de façons, sur le fil conducteur de ce mot « amitié » que vous nommez maintenant, je vous en remercie, je n’osais pas l’utiliser. Oh pas par engourdissement des émotions non, par cette drôle de retenue qu’ont ceux qui se demandent qu’est-ce que le bonheur peut bien venir cirer dans leur vie. Je vous embrasse, un merci avec.

  4. Je ne suis pas une grande habituée des blogues mais j’en fréquente quelques-uns, comme le tien par exemple… j’ai quand même regardé ledit Gala… que de talent, d’imagination et d’humour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>