4 ans

Ma merveilleuse merveille a 4 ans. Ce matin, quand elle est venue me retrouver au lit, je lui ai raconté l’histoire de sa naissance, en lui flattant doucement le dos. Elle m’écoutait, sans rien dire, ses yeux accrochés aux miens. Tout à côté, mammouth dormait du sommeil du juste. La plénitude, c’est ça: sentir son petit corps si chaud contre le mien, ses grands yeux dans les miens, exactement comme le premier regard que nous avons échangé. Surprises toutes les deux, je crois, après sa naissance, d’enfin se voir, se découvrir, de mettre enfin un visage sur un nom. Surprise encore, dans mon cas, de la force de l’amour qui me lie à elle. Surprise encore que ma merveilleuse merveille soit sortie de mon corps. Surprise que le mélange des gènes de Mammouth et des miens ait produit une si belle petite fille (pour le caractère de cochon, parzemple, personne ne veut en assumer la paternité…). Et même si ça fait cliché culcul la praline de le dire (et encore plus de l’écrire!), tous les jours, depuis sa naissance, j’ai une pensée pour remercier le ciel de m’avoir donné cette enfant, si belle, si vive et si en santé. Sa naissance m’aura appris la gratitude…

Bonne fête, mon amour!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.