Je revendique le droit d’être kétaine

OldiTunes4.pngEt je m’assume, en plus!

Fernand n’est plus. Et ça me fait un pincement au coeur. « Donnez-moi des roses » restera pour moi un classique. Gignac fait partie de ces chanteurs/comédiens qu’on a ou aurait dû redécouvrir, au même titre que Claude Blanchard.

Et il faut l’avoir vu en show dans une salle paroissiale remplie à craquer de dames d’un âge certain pour comprendre la définition de « l’amour du public ». Une grande générosité et un amour sincère du métier, une gentillesse peu commune. Un grand monsieur. Un bon monsieur. Un homme qu’on aurait voulu avoir pour beau-père, tiens.
Je sais, ce n’est pas la tragédie du Liban, ni même les deuils intimes et privés que nous vivons tous. Mais pour moi, c’est une autre page de mon grand livre personnel qui se tourne. Et j’assume.

Mise à jour: Fallait-il que j’en parle? Claude Blanchard est décédé également ce matin. Dure semaine pour le milieu artistique montréalais…

5 réponses sur “Je revendique le droit d’être kétaine”

  1. J’assume avec toi car pour moi aussi, c’est une page de mon histoire personnelle qui se termine avec le décès de cet homme…

  2. Ce qui m’a frappé quand j’ai appris la mort de Fernand, c’est son jeune âge. Quand j’étais petite, je croyais qu’il avait déjà son 72 ans. Un bon monsieur, sans âge…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.