Jo le taxi

La vie est une roue qui tourne. Et on est jamais content. Enfin, rarement content. Quand les enfants sont petits, il arrive qu’on se sente « confiné » à la maison, à moins d’avoir la chance d’avoir une gardienne en qui vous avez toute confiance. On rêve au jour ou les enfants seront assez grands pour s’organiser tout seuls.

Un jour, votre adoe vous indique qu’elle a une fête à l’autre bout de la ville. Vous allez la reconduire, en arrêtant au retour pour faire l’épicerie. Entre deux brassées et autres tâches de mouman (merci encore Adèle, parce que le gros du ménage est fait!), vous mettez votre souper en branle. La toute petite vous informe alors qu’elle va jouer chez sa copine, à deux maisons.

Juste au moment ou vous mettez la table, la toute petite vous appelle pour vous dire qu’elle soupera chez la copine. Tiens, belle occasion de souper en amoureux avec Mammouth? Nennon! Il est tellement silencieux, plongé dans son livre, qu’on oublierait presque le pré-ado. Et puis, faut aller chercher l’adoe à l’autre bout de la ville à 19h30.

Comment on dit, déjà? Petits enfants, petits déplacements, grands enfants, jo le taxi? *soupir*

5 réponses sur “Jo le taxi”

  1. Euh… me semble que si vous chantez mielleusement ceci au mammouth en ajoutant « Guadeloupe » après le refrain, ça risque de déjà mieux aller! En passant, on parle de vous dans les nouvelles cette semaine!

  2. Salut collègue de recours collectif! 😉 Suis venue découvrir…Je compatis, ici c’est Mom’s taxi…Mademoiselle étant au programme international de l’école secondaire du quartier, les élèves viennent de partout sur le territoire…Youppi! Ouaip, mom’s taxi…Une de mes amies a une plaque d’auto qui l’identifie comme telle. Juste quand le party finit à 1h du mat et que je dois rester réveiller que j’ai bin bin de la misère! 🙁 (c’est drôle je dois être la seule à être capable de veiller, je me retrouve toujours à ramener les amis à bon port….Je devrais mettre un compteur??? )

  3. Faire le souper, se programmer mentalement un souper en famille…et finir par manger seule. Ouep. Déjà vu. Bof hein, moin de vaisselle à faire dans ce temps là !

  4. Ah, quand est-ce que c’est le mieux…???? quand elles sont petites, adeptes de la sieste (pas toutes vu leur âge décalé, donc y en a toujours une qui veut peindre ou dessiner pendant que…)… que la balade vers 15h au parc du coin est systématique pour le bol d’air frais (!!!) et la bonne conscience des mamans… ou quand elles ont vers treize ans (au hasard!!!), des horaires de collège trop éloignées de celles du bus de ramassage, des copines à suivre le soir chez elles parce que trop de choses encore à se dire (maman tu viens me chercher vers 18h???), un cours de danse en plein mercredi, un ciné à voir avec les copines, une soirée pyjama à l’autre bout de la vile… l
    Je crois qu’on m’a dit à l’accouchement (c’était l’ambulancier qui m’amenait à la clinique) « vous savez que vous en prenez pour vingt ans??? »
    Je voyais pas trop ce que ça voulait dire…
    Vingt ans de quoi?????
    En tout, je re-signe de suite… tout pareil!!!
    bisous à ta famille et à toi Marie-Jo…

  5. )@#%@$%&$?%*$(@#

    Faire le *&@#(*?&#@($*@ de taxi, ça ne me dérange pas vraiment. Tout comme je n’ai aucun problème à reconduire l’amie de l’ado en même temps. Ce qui me fait *@$&%(&?$%&$ toutefois, c’est le parent qui «oublie» de remercier. Heureusement, l’amie de l’ado l’a fait spontanément. J’affirme, je persiste à affirmer et je signe, les ados sont beaucoup plus polis que leurs parents, n’en déplaise à votre amie le Bombardier moraliste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.