Salmigondi du samedi

Merveilleuse merveille n’a jamais été un bébé qui se réveillait en gazouillant. Les yeux à peine ouverts, elle hurlait, comme si elle avait peur de ne jamais nous retrouver ou d’être abandonnée.  De tous les rêves que l’on fait à propos de son enfant à naitre (elle sera le plus beau, ses couches n’empesteront jamais, elle sentira toujours bon, elle pleurera à peine, elle dormira comme un ange, elle se réveillera en babillant dans son joli lit blanc et rose, etc… voyez le genre de « nuage » dans lequel baigne la primipare!), c’est celui qui m’a le plus manqué. Je rêvais de demeurer bien au chaud, collée contre Mammouth, émue devant les gazouillis de notre progéniture. Nope. Pantoute. Merveille hurlait et était d’une efficacité redoutable par rapport au cadran.

Ce matin, elle est encore couchée. Et elle chante depuis 20 minutes. Une chanson qui parle vaguement des rivages de sa vie, des rivages aux milles visages, une chanson apprise au cours de musique. Et les mots qui lui manquent, elle les invente. Demandez-moi si j’en suis émue? Demandez-moi si je vais m’ennuyer?
*********

Mammouth est fier, et j’en suis émue. Et fière. Mais je peux pas encore vous dire pourquoi. Dans le genre de « ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué » et « don’t talk about it, you’ll jinx it! ». Et « it’s ain’t over until it’s over »…

********

5 réponses sur “Salmigondi du samedi”

  1. ON SE CALME!!!! Faites pas peur à Mammouth!!!!!J’ai pas l’intention de me retrouver dans le Guiness à titre de plus vieille mouman du monde! Nanon… c’est professionnel, pas personnel.

  2. Eufff.. ma théorie numéro 1 n’était pas que tu étais enceinte mais bon, tu viens de me la casser là, puisque tu dis que c’est professionel. Mais ma théorie numéro deux, elle, je crois qu’elle est correcte.
    Tu en parles avant que Chéri ne meurt étourdi par mes théories??? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.