Vieillir en beauté

Vous vous souvenez de l’annonce – probablement pour un colorant capillaire quelconque – dans laquelle une magnifique comédienne – si ma mémoire est bonne, Andy McDowell – disait en substance qu’elle voulait bien vieillir, mais vieillir en beauté?

Malgré 25 livres en moins, malgré une nouvelle tête, malgré que dans cette tête j’ai l’impression d’avoir juste 12 ans, je dois me rendre à l’évidence ce matin. Je vieillis. Ma tête refuse, mais mon corps m’abandonne. Traiteusement.

Déjà, avec le retour du temps plus frais, y’a le genou qui a des réticences le matin dans l’escalier. Bon, quand je serai plus légère d’un autre 50 livres, ça lui donnera une chance. Puis y’a la peau autour des yeux, là. Légèrement fanée, je dirais. Pas encore la catastrophe, on est pas à la veille d’appeler le chirurgien pour la totale, m’enfin… Mettons que le prochain petit pot de crème à face devra comporter une mention sur la réduction des ridules et autres plis.Mais mon waterloo, c’est ce matin que je l’ai frappé. Ça fait des mois que je nies l’évidence. D’abord d’un haussement d’épaule. Puis avec un petit geste de la main – savez, le geste élégant d’une belle du sud chassant délicatement une mouche inopportune? Mais là, je ne peux plus l’ignorer.

JE NE SUIS PLUS CAPABLE DE LIRE LES INSTRUCTIONS SUR LES BOUTEILLES! JE SUIS DEVENUE PRESBYTE!!!!!

Les rallonges de bras n’auront aucun effet dans mon cas. C’est la p’tite lunette suspendue sur le bout du nez qui m’attend à mon prochain rendez-vous chez l’opto. Non, n’essayez pas de me consoler en me disant que c’est sexy, les lunettes. Ça l’est si on s’appelle Andy McDowell, peut-être. Moi, je me suis battue toute ma vie pour porter des verres de contact…

Je sais. Y’a des drames humains pires que ça. Ça mérite une entrée sur mon blogue, mais pas que je traine une face de mi-carême dans la maison toute la journée. Pis les faces de mi-carêmes, ça fait des plis dans le front… Décidemment, on en sort pas!

Ce contenu a été publié dans Coups de gueule. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

15 réponses à Vieillir en beauté

  1. Nap dit :

    Ce ne serait pas un cheveu blanc que je vois, là ?

    Mouahahaha ! ;o)

    Ma mère m’a toujours dit « Vieillir, est la seule justice sur terre. On y passe TOUS ». Elle a bien raison.

    Tant que tu reste jeune de coeur, les ridules, cheveux blancs ou autre ne sont que superficiel…

    Aller, regarde-toi dans le miroir et répète après moi : Je suis belle, je suis bonne, je suis fine… en insistant sur le « belle ». ;o)

  2. Sarah-Émilie dit :

    Tu sais ma chérie, j’adore les femmes aux cheveux gris, c’est tellement classe! :o)

  3. La copine du Nord dit :

    Veux-tu me dire, là, que c’est pour ça que je trouve ton caractère (d’écriture…) un peu trop petit? Je serais maintenant presbyte moi zitou? Moi qui ne veut pas non plus me départir de mes lentilles???? 😥

  4. Ok, allons y pour le trash. Ça n’ira pas en remontant. Un coup cette vérité admise, on regarde Sarandon, Rowlands, Lachapelle, Houston… et ça va mieux. Parce qu’elles sont splendides? Ouais. Mais surtout, surtout, parce que l’éclat dans l’oeil qui dit que « there is somebody home and that somebody is alive and kickin' », cet éclat-là est au dessus de tout. Qu’on le cultive ou pas, il n’en tient qu’à nous.

    Et puis, votre brain de Queen, c’est ce que vous avez de plus beau madame.

  5. Marie-José dit :

    Nap, Sarah-Émilie… on rit pas des vieilles dames! Tsss…. un matin, vous allez vous réveillez, pis vous aurez mon âge! :-)
    Copine du Nord: parait qu’il se fait des lentilles à double foyer… misère…
    CB: Thanks! Je le sais que j’ai un bel intérieur. La prochaine fois, fais-moi penser de te montrer l’échographie de ma défunte vésicule biliaire. De toute beauté, te le dis! Je souhaiterais juste que le « temple » qui abrite mon intérieur décrépite pas trop vite…

  6. Nap dit :

    C’est trop indiscret de connaître ton âge ?

    Tu vois j’suis rendue à 31 et déjà, les signes du temps me montre que je ne rajeunis pas…Cheveux blancs que je cache (j’ai deux grosses mèches blanches depuis mes 15 ans), des ridules au coin des yeux (on appelle ça de jolies pattes d’oie…et pourtant, je prends grand soin de ma peau), je ne me remets plus aussi facilement d’une brosse (c’est pour ça que j’évite d’en prendre !!) alors tu vois, moi aussi je vieillis. 😉

    Sans compter mes nièces (déjà adolescentes) et mes propres enfants qui me poussent vers cette vieillesse incontournable.

  7. Marie-José dit :

    Nap, j’ai 44 ans. Et bien que je fasse des blagues, j’assume parfaitement ma mi-quarantaine. En fait, je ne retournerais pas à mes 20 ans pour rien au monde. Passer 40 ans, me semble que la vie est plus facile: on se connaît, on connaît ses limites, on a établi ses priorités. Téka, pour moi, la période des grands questionnements est terminée.
    La seule chose que je trouve plus dure, c’est de voir que mon corps suit pas tout à fait mon état d’esprit. Mais peut-être est-ce parce qu’il m’envoit le message de mieux prendre soin de lui? :-)

  8. Ouiiiiiii! Ton petit corps veut le meilleur! Du caviar à gogo! Des crevettes thaïs! De l’amouuuuuur!

  9. Nap dit :

    T’as bien raison : déjà dans la trentaine j’ai fait ce constant, je me sens mieux dans ma peau, mieux dans ma tête, mieux dans ma vie en général. Je sais ce que je veux, ce que je ne veux plus. J’ai appris de mes expériences (bonnes ou mauvaises… plus de ces dernières je dois l’admettre).

    Tant mieux si c’est encore plus vrai dans la quarantaine. Tu me confirmes que c’est bon de vieillir, finalement. 😉

    Je retiendrai la leçon d’écouter davantage mon corps.

  10. Nap dit :

    Oups… je voulais dire ce constat.

  11. Catira dit :

    Je ne suis pas à 100% certaine de ce que j’approche…
    Mais je pense qu’il existe maintenant des verres de contact à « double foyer » comme ils appellent… donc ta prescription habituelle pour voir en général.. plus une partie pour la lecture…
    à vérifier

  12. Mère indigne dit :

    Les petites lunettes de bibliothécaire, ça rend les hommes fous. J’ai dû me débarasser des miennes. 😉

  13. Marie-José dit :

    @ Catira: Bienvenue sur mon patio! Je suis allée te lire, et j’ai découvert que tu venais d’Aylmer. J’y ai habité pendant 9 ans…on s’est peut-être croisé à l’épicerie ou au cinoche, qui sait?
    @Mère indigne: C’est Mammouth qui viendrait fou… je passerais mon temps à lui demander s’il a vu mes barniques…Et puis, je l’ai toujours dit: je suis fidèle par paresse, pas par principe. Me semble qu’un seul agenda, c’est ben en masse du sport à gérer, alors gérer en plus l’extra… Et puis, j’ai pas encore tout à fait le physique de l’emploi, mouâ, contrairement à voussss…

  14. Mireille dit :

    Dans mon cas, les lunettes sont apparues sur le bout de mon nez il y a 2 ans… On dit merci à l’ordinateur pour ce beau cadeau !!! Console-toi Marie-Josée, tu auras résisté au temps 9 ans de plus que moi !!! :’)

  15. La Marsouine dit :

    Un an plus tard peut-être, mais toujours valable: une face de carême, ça fait peur, mais une face de mi-carême…? Parce que dans mon pti patelin très très rural à moi, à la mi-carême, mon père, mes oncles et même moi à quelques occasions, on se déguise pour aller giguer à la salle de l’âge d’or pis le monde devait deviner qui se cachait sous les masques.

    Donc une face de mi-carême, dans ma tête, c’est plus un gros masque surréalistes aux traits exagérés avec mon oncle Pichon qui danse tout croche pour pas que le monde reconnaisse sa façon de giguer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>