… et du pire

On est reparti pour un tour dans la terreur de l’attentat terroriste. Bien sûr, on est ému par la guerre au Proche-Orient, on pleure pour ses innocentes victimes au Liban. Mais là, c’est proche. Londres, c’est à 7 heures (ou est-ce 6?) d’avion de Mourial… Parfois, juste parfois, quand je perds un peu de ma zénitude, je me demande pourquoi j’ai mis au monde une merveilleuse merveille, si c’est pour qu’elle vive terrorisée?

Une réponse sur “… et du pire”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.