Montée de lait

Elle s’arrête ou, la bêtise humaine, dites-moi? Vous avez entendu cette histoire de violence conjugale dans le métro à Montréal, ou les préposés ne sont pas intervenus sous prétexte qu’ils avaient reçu une directive leur indiquant que dorénavant, les crimes avec violence relevaient de la police municipale, qui a envahie le métro depuis lundi? Entre les explications tordues du syndicat, celle du service de police, celle de la Société de transports de Montréal, dites-moi, y a-t-il quelqu’un qui a pensé à cette dame qui se faisait battre par son conjoint sous les yeux de tous? Honnêtement??? Et le principe d’assistance à personne en danger, quelqu’un connaït??? Y’a des coups de pieds au cul qui se perdent, à mon avis!

7 réponses sur “Montée de lait”

  1. Avant d’être des agents du métro ces hommes sont avant tout des êtres humains. Et tout être humain en présence de son semblable qui est en difficulté ou en danger se doit de l’aider…. mais ils ont préféré être des agents de métro avec des consignes écrites dans un ti-livre que défend leur syndicat… Quelle bêtise.

  2. Hé bien, justement, je pense qu’avec quelques montées de lait, peut-être que certains vont s’aperçevoir c’est quoi le plus important: la vie, ou le syndicat….

    Loin de moi l’idée de partir un long débat, mais ce n’est pas la première fois que des membres d’un syndicat font plus pour défendre leurs membres et leurs « description de tâches » que quoi que ce soit d’autre. Malgré bien des avancées dûes à ces fameuses organisations, que dire des excès dans lesquels ils penchent parfois ? Loin d’eux l’idée du gros bon sens !

  3. Quelle horreur hein ? J’ai pas pu m’empêcher moi aussi d’avoir ma montée de lait sur mon blog alors que je commente rarement l’actu… Mais ça, ça dépasse l’entendement, vraiment ! 🙁

  4. Bonjour Marie-Josée
    La bêtise humaine est un véhicule qui n’a pas de frein.
    Au nom du sacré saint-dicalisme une femme ne reçoit pas d’aide dans le métro. Trois personnes meurent dans des stationnements d’hôpitaux. Des milliers de gens sont pris en otage par le transport en commun. Dans les écoles des prof de gym donnent des cours de maths. Partout l’on préconise l’incompétence à cause de l’ancienneté. Je ne crois pas que le syndicaslisme ait été créé pour ça.

  5. Curieux Georges, rebienvenu sur mon patio! Vous avez tout à fait raison, on a dénaturé le syndicalisme pour en faire un mode de défense, et non plus de revendication. C’est triste, très triste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.