23 décembre, Joyeux Noël monsieur Tremblay…

… Salut ti-cul on se r’verra le 7 janvier!

Yup. On est arrivé à Noël en même temps que tout le monde. Le dernier cadeau vient d’arriver, l’épicerie est rangée. Grand-maman fait la sieste, épuisée par les émotions d’un premier Noêl sans Oyé et une petite fille qui veut trop la consoler. Mammouth a camouflé le fruit de son magasinage dans son antre et moi, je retarde le moment ou j’irai commencer à préparer le souper. Merveilleuse merveille écoute un autre film de Princesse et sautille de joie parce que nous lui avons donné la permission d’écouter ce soir le film Nemo, qui se terminera à 22h00. Après tout, c’est les vacances, non?

Hier, nous avons célébré un peu en retard le premier anniversaire d’Inès, et un peu en avance le temps des fêtes. Messieurs Bouchard et Taylor auraient beaucoup appris à cette fête, ou plusieurs nationalités se côtoyaient dans le plus grand plaisir. D’ailleurs, réunis autour d’une bonne bouffe, de bons vins et d’enfants qui hurlent de plaisir, comment peut-on faire une différence de culture? Merci à nos amis de nous accueillir parmi eux, nous  permettant de partager cette chaude amitié. Et Kenza, promis, ça ne sortira pas du Canada: c’est tout à fait normal de ne pas emballer les cadeaux!

A vous tous et toutes qui avez partagé avec moi cette dernière année, qui m’avez lue, encouragée, amusée, renseignée, merci d’être là. Votre amitié, même virtuelle, m’est précieuse. Plus que vous pouvez même le penser parfois.

Je vous souhaite un Joyeux Noël et un heureux temps des fêtes, plein d’amour. Même s’il est parfois difficile, même si la période est propice à accentuer la peine et la solitude, sachez qu’à quelque part, quelqu’un a une pensée pour vous.

3 réponses sur “23 décembre, Joyeux Noël monsieur Tremblay…”

  1. Je vous souhaite, à toi Marie-José, à Mammouth et aux enfants, une merveilleuse période des fêtes, et surtout, beaucoup d’amour. Gros câlin à tous!

  2. Un très joyeux Noël à toi, Marie-José, et à ta jolie petite famille..!!!
    Merci de m’avoir accueillie sur ton patio, je m’y attarde toujours volontiers et suis une vraie fan dans l’ombre… lointaine… trop lointaine…
    Cela ne m’empêche pas de me demander chaque jour qu’est-ce que tu peux bien faire? (et mon imagination a été assez forte pour me concocter un visage virtuel de toi, tiré de tes émotions, de tes mots… et de mon ressenti!!!)
    Je pense à toi… à vous… bonnes fêtes!!!
    Bisous
    Véro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.