À la demande de Mammouth

Rarement il demande, mon homme. Il gueule, il tempête, il bougonne, il boude, il argumente, il rigole, mais rarement il demande. Et quand il le fait, c’est tellement inhabituel que je ne peux que donner suite avec grâce à ses requêtes. Là, il vient tout juste d’ouvrir la porte et de me demander de témoigner publiquement que:

1) C’est la première fois depuis des lunes et des lunes qu’il n’écoute pas le Superbowl (on a même écouté TLMP, mais ça fera pas l’objet d’une critique, parce que vous le savez, je ne parle jamais de politique. Ou si peu.)

2) Avant le souper, il a prédit que les Giants gagneraient, par la marque de 24 à 17. Un peu surévalué, mais reste qu’il avait raison.

Voilà. C’est fait. Qu’est-ce qu’on ne ferait pas par amour, hein?

8 réponses sur “À la demande de Mammouth”

  1. Never underestimate the underdog!! Moi aussi je «rootais» pour les Giants. Mais j’ai écouté le Superbowl, moi 🙂 D’ailleurs, le 4e quart a été complètement m-a-l-a-d-e. Mammouth a vraiment manqué quelque chose…

  2. J’espérais une victoire des Giants mais de là à la prédire… ! Mammouth, vous m’impressionnez !

    Ici, on a zappé entre TLMEP et le Superbowl et c’est vrai que le 4e quart était m-a-l-a-d-e

  3. Comme Marsouine ici. On capotait Giants sans trop l’espérer.

    Randy Moss a été exemplaire. Il a dit; « ils ont mieux joué que nous, on n’a aucune excuse ».

    Si les politiciens étaient un peu plus comme Randy, on serait un peu moins cyniques. En clair. Bernard, vas voir Chantal et ferme la.

    Mammouth, votre génie et vous, passez-vous encore dans le cadre de porte?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.